Profs de Yoga - Travaillez plus intelligemment

En tant que prof de yogas, on stresse à propos des nombres--le nombre de personnes qui se présentent à nos cours--en particulier si l'enseignement du yoga constitue notre principale source de revenus. Mais même si ce n'est pas le cas, on ne peut pas faire cours s'il n'y a personne.

On ne peut pas continuer à enseigner si ça nous coûte plus en temps et en argent que ce que ça nous rapporte.

Ce n'est pas viable.

Alors, comment résoudre ce problème?

J'ai remarqué que la méthode que de nombreux profs utilisent pour augmenter leur nombre produit à la longue le résultat exactement opposé au but recherché, à savoir, obtenir une situation viable sur le long terme .

Je vois des profs qui, disons, ont une première pratique du yoga vinyasa. Ils remarquent que leur nombre n'est pas idéal, alors ils essaient de proposer plus de cours, plus d'occasions d'enseigner donc? Ensuite, quand ça ne marche pas, ils feront une formation (parfois ce n'est même pas le cas) et décident d'enseigner le yoga pour les enfants. Alors ils vonttrouver ou créer une opportunité pour enseigner aux enfants. Les résultats sont médiocres, donc ils décident d'enseigner le prénatal. Ensuite ils vont peut-être suivre une formation pour enseigner le yin et deviennent profs de yin yoga et ainsi de suite.......et ils ne savent pas pourquoi ça ne marche pas.

Pourquoi sont-ils aussi compétents, travaillent-ils aussi dur, et continuent-ils à galérer?

A votre avis, quelle est la réponse?

.............(un temps de réflexion)............

Voici ma réponse:

Ils travaillent dur, mais ils ne travaillent pas intelligemment.

Travailler intelligemment signifie que l'on sait optimiser la relation entre le temps, l'énergie et l'argent. Une entreprise est viable lorsqu' on dépense le moins de temps, d'énergie et d'argent possible pour le maximum de profit.

Enseigner 16 cours par semaine qui ne sont pas pleins au maximum, ce n'est pas travailler intelligemment.Au lieu de mettre tout l'effort et l'énergie nécessaires pour enseigner 16 cours par semaine qui ne sont pas remplis, il serait plus malin en terme de gestion du temps, d' énergie et d'argent de réduire le nombre de cours et de travailler à fond pour remplir ces cours au maximum. Il s'agit toujours de travailler dur mais travailler intelligemment.

Au lieu d'étendre ses compétences pour être capable d'enseigner plus de styles différents plus fréquemment, pensez plutôt à approfondir ce que vous savez faire.

 

Pensez à vous spécialiser.

Pensez à être un expert dans un domaine déterminé.

 

Concentrez-vous sur cette idée et explorez votre créativité pour trouver comment vous pouvez y parvenir. Quels changements devriez-vous opérer? Qu'est-ce que vous devriez commencer? Arrêter? Que faudrait-il changer dans votre vision des choses?

Travailler plus intelligemment plutôt que travailler dur nous aide à créer une base solide pour la viabilité plutôt que l'épuisement. C'est bien ce que nous voulons, n'est-ce pas?

Dans les commentaires ci-dessous, venez partager vos idées avec moi pour exposer comment vous pouvez travailler plus intelligemment, et je vous donnerai mon avis.

 

Si vous voulez savoir comment structurer votre activité pour un avenir financièrement durable, ce guide vous sera indispensable.

*Tout achat des produits numériques sur ce site est non-remboursable.

 

 

Love,

Mira

Mira Jamadi Divine Alchemy Yoga School
 
Source: http://www.dayogaschool.com/wp-content/upl...