Pas de yoga gratuit

J'adhère à la règle que je n'enseigne pas le yoga gratuitement.

Cela n'a pas toujours été le cas.

Quand j'ai commencé à enseigner, ou quand j'ai intégré une nouvelle communauté, il m'est arrivé d'enseigner gratuitement de temps en temps afin de me faire connaître davantage et de rencontrer de nouvelles personnes.

Mais maintenant, c'est fini le yoga gratuit. C'est la règle.

 

Je voudrais ajouter à cela, pas de yoga bon marché.

Et également, pas de yoga hyper cher.

Et je voudrais encore ajouter à tout cela, que je fais des exceptions à toutes ces règles de manière ponctuelle au cas par cas.

.

Pas de yoga gratuit

Mon expérience m'a appris que le yoga gratuit est une bonne chose pour personne- ni le prof ni les élèves. L'échange d'argent est un échange d'énergie. En général lorsqu'il n'y a pas d'argent échangé, l'échange est déséquilibré et c'est le prof qui se retrouve désavantagé.

Disons simplement que je n'enseigne pas gratuitement parce que je ne me sens pas bien lorsque je le fais. Quelque chose n'est pas juste.

Dans l'ensemble de la communauté du yoga, cela désavantage tout le monde lorsque des enseignants donnent des cours gratuits...Je vous laisse méditer sur le sujet.

 

Mais je fais des exceptions.

L'exception concerne uniquement la forme que prend l'échange et qui ne se fait pas par l'argent.

L'échange que j’ai avec un organisateur d'événement ou un élève ne se fait pas forcément sous la forme d'argent mais il y a indiscutablement une forme d'échange.J'ai des collègues dont j’apprécie le comportement avec moi et les personnes avec lesquelles ils travaillent.Je suis contente de soutenir ces collègues d'une façon qui ne nécessite pas d’argent...mais ce n’est pas systématique, juste lorsqu'ils le demandent (et ils ne le demandent pas tout le temps, c'est pourquoi je les aime).

Je fais souvent des échanges avec les élèves. Un service contre un cours. Ce n’est pas toujours décidé à l’avance. Parfois cela vient juste avec le sentiment que c'est le bon moment et la bonne chose à faire.

.

Pas de yoga bon marché

Le yoga bon marché me met également mal à l'aise et les résultats ne sont jamais bons. Disons que ça n'en vaut pas la peine.

Dans l'ensemble de la communauté du yoga, cela désavantage tout le monde lorsque des enseignants donnent des cours bon marché...Je vous laisse également méditer sur le sujet.

.

Pas de yoga super cher

Je dois dire que lorsque je vais à Paris et que je veux prendre un seul cours, mon cœur s'arrête juste une seconde avant que je décide si ça en vaut la peine ou non. En général ce n'est pas le cas mais c'est parce que je suis très exigeante dans le choix des cours que je prends.

Je sais quetenir un studio revient cher, je le sais. Je sais que ça peut être un véritable gouffre financier. Mais ça fait mal de payer 20 euros et plus pour un seul cours. Je n'aime pas ça.

Le yoga bon marché ce n'est pas une bonne chose mais les tarifs qui font du yoga une activité élitiste non plus.

Je ne peux pas vous dire le nombre de personnes qui m'ont encouragée à me tourner vers le luxe, à créer des retraites pour les riches. J'y ai pensé pendant un moment je dois le reconnaître. Mais il y a quelque chose dans tout ça qui ne me ressemble pas. Cela ne veut pas dire que c'est une mauvaise idée. C'est juste que ça ne correspond pas à ce que je suis.

.

Le juste prix

Le juste prix est un ressenti. C'est la conscience que l’échange d’énergie est juste. C'est l'équilibre entre ce qui est offert et ce qui est reçu.

Lorsqu’il s’agit de négocier le prix de mes ateliers, dans n’importe quel studio, le propriétaire ou le manager du studio et moi discutons du prix à faire payer aux élèves. Il y a toujours un nombre magique qui fait le lien entre la qualité de l’atelier et la communauté que je sers. Je rejetterai un prix trop bas comme je rejetterai un prix trop élevé.

Ensuite vient la négociation concernant le partage des bénéfices.

J’ai mon propre nombre magique, un certain pourcentage que je veux obtenir et puis ensuite il y a la négociation. Est-ce que j’accepterais un pourcentage plus faible que mon nombre magique ? Oui, en fonction d’un grand nombre de facteurs annexes.

Cela dépend.

Quand est-ce que j’insiste pour obtenir mon nombre magique de manière absolument non négociable ? Lorsqu’au regard des autres facteurs, je réalise que l’échange ne peut pas se faire autrement que par de l’argent (par exemple, je ne serai jamais amie avec l’organisateur, le degré d’exposition de l’événement n’est pas très important, il semble que je ne vais pas vraiment passer un bon moment, etc.)

Cela dépend toujours.

 

Je vous encourage à fixer vos règles et voir si vous êtes à l’aise avec.

Avez-vous la volonté de dire non dans les situations où vous ne vous sentez pas bien ?

Apprenez à faire ça.

Soyez complètement à l’aise avec ça.

Apprenez à dire Oui quand c’est juste et uniquement quand c’est juste. 

 

Love,

Mira