Profs de yoga - Comment respecter son écologie personnelle?

par Cath Bellières

Voilà , ça y est !!! Vous êtes profs de yoga !!!

Le rêve de votre vie, de ces dernières années, vous avez beaucoup travaillé pour y arriver, souvent vous avez fait des sacrifices financiers et des choix parfois difficiles…

 

Et maintenant tout le monde vous projette ou vous renvoie une image idéalisée et parfaite… Si bien physiquement, que mentalement ! De la personne qui a un corps bien musclé en finesse, qui ne prendra jamais un gramme, qui reste zen en toute circonstance, qui mène sa vie comme si tout était déjà prévu et connu d’avance, sans aucun souci.

L‘image d’un mannequin illustrant un article sur le yoga dans un grand magazine féminin qui mange ce qu’il faut, quand il faut. Un peau resplendissante, des cheveux brillants, une santé à toute épreuve. Affichant un bonheur éternel ! Un peu comme si vous étiez à présent en lévitation sur un petit nuage, que rien ne pouvait plus vous atteindre, ni le stress, ni la fatigue, ni les contrariétés…

 

Et pourtant, vous pouvez être fatigués ou déstabilisés par les aléas de la vie, la pratique de yoga vous rendant de plus en plus réceptifs à ce vos ressentis. Parfois vos élèves vont très mal et par votre écoute vous les réconfortez sans toujours bien savoir vous protéger et conserver votre énergie. Parfois certains élèves peuvent avoir une attitude de consommateur qui peut également vous déstabiliser en vous emmenant sur un terrain moins connu pour vous. Il est également des périodes où vous pouvez perdre de vue votre pratique personnelle car vous êtes submergés par votre compta ou par de l’administratif, Urssaf, CFE, etc. Vos horaires vont être principalement en décalé, ce qui demande une bonne gestion de son alimentation et de son sommeil, afin de préserver son énergie et sa santé.

L’enseignant de yoga doit travailler essentiellement lorsque les gens sont disponibles et ce n’est pas toujours comme cela pourrait l’arranger lui. Une certaine solitude peut même vous envahir lorsque vous avez du mal à occuper les plages d’attente entre les cours.

À partir du moment ou l’on exerce un métier de passion, un métier que l’on a choisi où l’on s’est beaucoup investi pour y arriver, il est très difficile de s’avouer être fatigué, avoir d’avoir besoin d’un break, d’autre chose ou d’en avoir assez de travailler certains soirs. 

 

Les Conseils !

Vous cherchez ensuite des conseils auprès d’amis ou de connaissances mais ces conseils sont principalement des projections de ce qu’ils vivent et certains sont catégoriques, avec les « il faut ! », « tu devrais ! », « à ta place, je… ».

Typiquement : « mais pourquoi, tu ne travailles pas uniquement aux horaires qui t’arrangent ? Tu ne sais pas dire non ? ».

Les cours se donnent lorsque les élèves sont disponibles, après leur travail . « Tu devrais faire un meilleur site web, prendre un webmaster pro et acheter plein de nom de domaines ! ».   Ok, budget 1000 €… Et aucune autonomie en retour.

« Tu devrais mettre des flyers partout ! Boîtes à lettres, voitures, commerçants ! ». Sacré budget aussi. « Tu devrais faire monter ton site plus haut dans le référencement des moteurs de recherche ! »  Comme si vous n’y aviez pas pensé… « Dommage que tu n’ai pas davantage de like sur les réseaux sociaux. » Etc !

Les conseils bons pour l’un le sont rarement pour l’autre à moins de parler à son clone. Et surtout il faut bien comprendre que l’activité de yoga va monter en puissance au rythme de l’enseignant et mettre toute son énergie dans la pub entraînera beaucoup de curieux sans lendemain, juste pour essayer et cela vous demandera encore davantage d’énergie. 

Il faut laisser venir à soi les élèves en communiquant avec beaucoup de sincérité sur qui l’on est et sur ce que l’on peut apporter. Alors la magie du yoga s’opérera et l’enseignant touchera les personnes qu’il doit toucher où leur histoire personnelle s’inscrit dans cette rencontre avec le yoga et ils apprendront énormément mutuellement les uns des autres.

 

Décrypter entre les lignes

La nécessité est également de savoir décrypter entre les lignes... Certains profs vous affirmeront limiter à 4 cours hebdo leur enseignement afin d’assurer une qualité d’enseignement mais cette affirmation ne sera là que pour protéger son orgueil car cette personne n’a pas assez d’élèves pour davantage de cours. Pour un autre prof, ce sera la vérité pure.

D’autres affirmeront que c’est bien de donner plus de quinze cours par semaine car ils en ont réellement la capacité, mais cela peut aussi masquer une fuite en avant, une boulimie de travail pour ne pas penser à ses problèmes.

Observer les autres pour mieux les comprendre, s’observer soi-même pour comprendre ses réactions et ce qui nous motive au fond de nous.

 

Chaque personne est unique et c’est une véritable source d’émerveillement toutes ces personnalités, toute cette diversité.

 

Le secret pour s’épanouir pleinement dans ses activités et dans sa vie est de . . .

. . . Respecter son écologie personnelle.

 

À l’origine l’écologie étudie le fonctionnement d’un écosystème, d’une communauté de créatures vivantes dans leur environnement. Chaque créature joue un rôle précis dans cet ensemble, toutes sont importantes et chacune dépend des autres afin d’assurer au mieux le fonctionnement de l’ensemble. Le moindre déséquilibre et c’est l’écosystème entier qui sera menacé.

Cette même approche, peut être réalisé par chacun d’entre nous par rapport à nous-même car nous fonctionnons comme un écosystème, nous accueillons des milliards de bactéries dans notre tube digestifs, sur notre peau et dans les cavités de notre corps, elles sont un facteur de préservation de la santé. Le fonctionnement des organes et viscères, les réactions métaboliques du corps, c’est un système extraordinaire qu’aucune intelligence humaine n’aurait pu concevoir.  Tout non respect des besoins du corps et de l’esprit entraînent tout ou tard un déséquilibre. Prendre soin du corps et de l’esprit ! Le corps est un véritable cadeau qui nous est fait, il est important de le préserver et d’en prendre soin.

Comprendre ce qu’il y a au fond de nous, comprendre le sens de ce qu’on fait, ce qui nous anime et le faire grandir et le cultiver comme un jardin enchanté. Il est nécessaire de décrypter son fonctionnement, il est possible de parfaitement accomplir une tâche avec une approche très différente. Prenons quelques personnages de fiction afin d’illustrer ce propos.

 

Tout le monde connaît l’inspecteur Columbo, Hercule Poirot, le Commissaire Maigret et Sherlock Holmès.

Les quatre sont des pointures, des références absolues dans le domaine de l’enquête criminelle et pourtant, leur fonctionnement et extrêmement différent ! Sherlock Holmès est un pur cérébrale, un espritanalytique capable des plus fines déductions ! Maigret est un affectif, il parle beaucoup aux proches des victimes, il aime les gens, beaucoup vont se confier à lui. Hercule Poirot est très minutieux, très méticuleux, il consigne tout avec précision et aucun détail ne va lui échapper. Quant à Columbo, un pur créatif, intuitif ! Il sent, il devine, qui est coupable.

Sans doute vous reconnaissez-vous dans l’un ou plusieurs d’entre eux. Si vous êtes un pur intuitif ! Vous souffriez dans une approche trop rigoureuse. Si vous êtes un affectif, vous vous épanouirez auprès de contact humain, etc.

Pour exprimer au mieux son potentiel et s’épanouir, il est fondamental de comprendre son fonctionnement et de le respecter. S’observer, se comprendre, loin des clichés !

Si bien que chacun trouvera la voie du yoga qui correspond le mieux à ce qu’il est, et cet accord, cette sincérité qui est source d’épanouissement. Un yoga dans la vie, dans l’action, un yoga d’amour de partage, un yoga d’analyse et d’étude, un yoga d’éclosion de l’intuition !

Il est temps de se libérer, d’agir en conscience, hors de toute réaction émotionnelle et sans influence extérieure en suivant sa voie.

Vivre pleinement ce qui nous est donné de vivre avec la conviction de vivre ce que l’on doit vivre.

Libre de créer son activité comme bon nous semble !

 

 

Cath Bellières - Qui suis-je?

La pratique de yoga m’a profondément transformée le corps et l’esprit, puis à ouvert à moi l’horizon du champ des possibles ! Si bien qu’à présent, je transmets le yoga en cherchant à rendre tout ce qu’il m’a apporté ! L’enseignement est devenu mon activité principale depuis janvier 2015. 

Précédemment, j’ai occupé pendant plus de 20 ans des fonctions de Direction dans la distribution spécialisée en Centrales d’Achats.

 Je travaille essentiellement en séance individuelle afin d’adapter au mieux la pratique à la problématique et aux aspirations de l’élève, développer un échange profond et un véritable accompagner dans l’expérience du yoga ou en atelier et stage à thème. Je suis émerveillée de cette diversité extraordinaire de parcours et de personnes qui m’accordent leur confiance afin de les guider dans la voie du yoga.

 

Candrayoga Yoga Metz

www.candrayoga.com

www.facebook.com/candrayogametz


Merci Cath!

Merci pour cet article plein de sagesse et de l'amour pour la profession de professeur de yoga.

Love,

 
 
 
 

C'était le deuxième article de notre projet de VOUS publier!

Cliquez sur l'image pour apprendre comment vous pouvez publier un article sur le blog DAYS.